Africa

Cameroun: Haro sur les cambriolages visant aux militants

Publié le 2 juillet 2015

Des attaques continuent au Cameroun contre les militants qui défendent les droits humains, y compris les droits humains des personnes LGBTI. Ci-dessous sont (1) un communiqué de presse à propos du cambriolage le plus récent et (2) une liste des attaques antérieures.

Le 30 juin, des assaillants ont fouillé la domicile de la directrice executive du REDHAC. Ils ont cassé les armoires, renversé les tiroirs et les dossiers de travail, et emporté deux ordinateurs portables et deux tablettes. (Photo de REDHAC)

Le 30 juin, des assaillants ont fouillé la domicile de la directrice executive du REDHAC. Ils ont cassé les armoires, renversé les tiroirs et les dossiers de travail, et emporté deux ordinateurs portables et deux tablettes. (Photo de REDHAC)

Communiqué de presse

Alerte: Cambriolage du domicile de la directrice executive du REDHAC

Douala, le 1er  juillet 2015

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC) est préoccupé par la succession de cambriolages, dont le dernier en date du 30 juin 2015 est le cambriolage du domicile de la Directrice Exécutive du REDHAC Madame Maximilienne Ngo MBE qui est actuellement hors du pays avec son époux.

Les faits :

Les assaillants ont coupé les antivols de la fenêtre au siège du REDHAC. (Photo de REDHAC)

Les assaillants ont coupé les antivols de la fenêtre. (Photo de REDHAC)

Le 30 juin 2015, entre 15 heures et 17 heures 30 minutes des individus sont entrés par effraction au domicile de Madame Maximilienne Ngo MBE à Douala (Akwa Nord) au Cameroun. Les assaillants ont coupé les antivols de la fenêtre du salon, enlevé les vitres de cette même fenêtre pour s’introduire dans la maison. Ils ont ensuite défoncé la porte de sa chambre et procédé à une fouille systématique de ladite chambre ; ils ont cassé les armoires; renversé les tiroirs et les dossiers qui s’y trouvaient.

Maximilienne Ngo Mbe, executive director of REDHAC (Photo courtesy of Hurinews)

Maximilienne Ngo Mbe, la directrice executive du REDHAC (Photo de Hurinews)

Manifestement, ce sont des dossiers de travail de Madame Maximilienne Ngo MBE qui étaient visés car les autres pièces de la maison ont à peine été visitées. D’ores et déjà il apparaît que certains dossiers du REDHAC, un disque durs externe et trois clés USB, un laptop, soixante cinq exemplaires d’une brochure en préparation à propos des crimes graves sur les droits de l’homme en Afrique centrale ont été emportés. L’inventaire n’est qu’à ses débuts car des dossiers personnels du couple ont aussi été éventrés et éparpillés.

Dans la foulée, le téléviseur numérique écran plat de marque Samsung de la salle de séjour a aussi été emporté. De même deux laps top  et deux tablettes dans une autre pièce et appartenant à deux autres membres de la famille.

Après ce cambriolage, le REDHAC demand de l'aide pour assurer la sécurité des membres de la famille et du domicile de la directrice executive du REDHAC. (Photo de REDHAC)

Après ce cambriolage, le REDHAC demand de l’aide pour assurer la sécurité des membres de la famille et du domicile de la directrice executive du REDHAC. (Photo de REDHAC)

Le Réseau des Défenseurs des Droits Humains en Afrique Centrale (REDHAC):

  • Demande à ses partenaires et aux organisations des droits de l’homme de prendre toute action urgente:
  1. Pour assurer la sécurité des membres de la famille qui sont dans le domicile;
  2. Pour la protection du domicile.
  • Demande aux autorités camerounaises d’ouvrir une enquête pour retrouver les coupables, les documents et les objets emportés.

Des attaques antérieures

  • La tentative d’enlèvement du fils de Maximilienne Ngo Mbe, la directrice exécutive du REDHAC, le 5 avril 2013;
  • Le cambriolage du siège du REDHAC à Douala le 1 juin 2013;
  • Le cambriolage des bureaux à Yaoundé du Me. Michel Togué, avocat défendant les minorités sexuelles, le 16 juin 2013;
  • L’ incendie criminel au siège d’Alternatives-Cameroun, qui combat le sida chez les personnes LGBT, à Douala le 26 juin 2013;
  • L’assassinat d’Eric Lembembe, directeur exécutif de Camfaids (la Cameroonian Foundation for AIDS). Son corps a été trouvé à son domicile à Yaoundé le 15 juillet 2013.
  • Tentative de cambriolage au siège du REDHAC dans la nuit du 18 au 19 mai 2014
  • Le cambriologe au siège du REDHAC dans la nuit du 12 au 13 juin 2014, dit la quatrième fois en peu de temps, selon Camerpost:

[Le vigile au siège du REDHAC rapporte] que « huit (8) hommes à bord de trois mobylettes dont 3 armés de pistolets ont surgi. Ils ont coupé la chaine qui fermait le portail à la pince monseigneur et ont pointé une arme sur ma tête en lui signifiant qu’à la moindre alerte, je serai abattu ». Après être entrés dans l’enceinte, poursuit-il, « ils m’ont ligoté avec une ceinture en cuir, attaché un bandeau sur la bouche et l’un des bandits m’a conduit derrière le logis où il l’a tenu en respect avec un pistolet collé à sa tempe et m’a dépouillé d’une somme de 6000 Fcfa ».

« Libre de toute action, les assaillants ont cassé la serrure de la porte qui donne dans le hall. A l’aide d’une pince monseigneur, les cambrioleurs ont coupé l’énorme cadenas qui fermait la barre de fer latérale qui bloque la porte centrale. Puis, défoncé la serrure à l’attache-clou et/ou au marteau. Toutes les portes à l’intérieur du bureau ont subit le même sort. Minutieusement, ils ont procédé à une fouille systématique du bureau. Ils ont cassé les armoires, renversé les tiroirs et les dossiers. Avant de s’en aller, ils ont emporté, dans le bureau de Maximilienne Ngo Mbe, la directrice exécutive du Redhac, un poste téléviseur numérique écran plat et des dossiers importants. Dans celui de la secrétaire de direction, les voleurs ont pris un IPAD, deux laptops et une importante somme d’argent. Dans le bureau de la chargée de la protection, un laptop, une caméra numérique, un appareil photo numérique et une somme d’argent pour les dépenses courantes ont été emportés. Et dans le hall, un poste téléviseur numérique écran plat a été enlevé ».

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s