Au Cameroun, un appel pour la santé et la liberté

Publié le 1 décembre 2012

Aujourd’hui, journée mondiale de lutte contre le Sida, l’organisation activiste camerounaise CAMFAIDS demande:

  • Journée mondiale du sida, une manifestation de CAMFAIDS visant à réduire le risque de contracter le VIH.

    Journée mondiale du SIDA, une manifestation de CAMFAIDS visant à réduire le risque de contracter le VIH.

    Au Ministère de la Santé Publique du Cameroun à appeler publiquement à la dépénalisation des rapports consentants entre les personnes du même sexe, afin d’assurer un accès équitable au droit à la santé.

  • La libération immédiate de tous les détenus pour homosexualité au Cameroun.

CAMFAIDS a indiqué:

“Au moins cinq personnes se trouvent actuellement dans les prisons camerounaises sur la base de l’article 347 bis, deux d’entre elles purgeant des peines pour des rapports consentants entre personnes du même sexe, et au moins trois autres se trouvant en détention provisoire.

Au moins quatre autres font l’objet de poursuites judiciaires mais se trouvent en liberté conditionnelle.”

Affiche du 1 decembre au Cameroun: dépistages et table ronde

Affiche du 1 décembre au Cameroun: dépistages et table ronde

CAMFAIDS est une association créée en mai 2010 par des jeunes Camerounais soucieux d’apporter leur contribution afin d’enrayer la propagation rapide du VIH auprès de la communauté HSH de la ville de Yaoundé et ses environs. La création de l’association intervient suite au constat fait de la propagation continuelle du VIH parmi ces personnes, notamment celles qui vivent de la zone universitaire (ville de Soa) et qui appartiennent à une tranche d’âge sexuellement très active.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Alors que ce jour est célébrée, la Journée mondiale de lutte contre le Sida, l’association CAMFAIDS est préoccupée par les arrestations continuelles des personnes sur la base de leur supposée ou réelle orientation sexuelle ou identité de genre et demande la libération immédiate de tous les détenus pour homosexualité au Cameroun.

Table ronde à CAMFAIDS pendant la journée mondiale de lutte contre le Sida

Discussion à CAMFAIDS pendant la journée mondiale de lutte contre le SIDA

Au moins cinq personnes se trouvent actuellement dans les prisons camerounaises sur la base de l’article 347 bis, deux d’entre elles purgeant des peines pour des rapports consentants entre personnes du même sexe, et au moins trois autres se trouvant en détention provisoire. Au moins quatre autres font l’objet de poursuites judiciaires mais se trouvent en liberté conditionnelle. Tout ceci, en dépit de
l’appel fait récemment par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme de mettre fin aux arrestations et détentions arbitraires de toutes personnes suspectes de comportements homosexuels, et pour l’accès à la justice des personnes déjà détenues. En dépit des multiples traités internationaux signés ratifiés par le Cameroun protégeant le droit à la vie privée et le droit à la nondiscrimination. En toute violation de la Constitution du Cameroun et du Code de procédure pénale en vigueur.

Le Plan stratégique national de lutte contre le VIH, le SIDA et les infections sexuellement transmissibles 2011-2015 cible de manière spécifique les hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes (HSH) avec comme stratégies et actions prioritaires l’amélioration de l’environnement législatif et social. Mais la composante de l’amélioration de l’environnement législatif est absente de la Stratégie de mise en œuvre des interventions en faveur des groupes de populations les plus exposés au VIH.

Pire, un projet de loi en voie d’adoption vise plutôt à renforcer les peines pour homosexualité. Ces actions sont en pleine contradiction avec la stratégie recommandée par la Commission Globale sur le VIH et le Droit dont le Rapport 2012 recommande de [… Dépénaliser les comportements sexuels et consensuels de nature privée entre adultes, y compris les rapports sexuels entre personnes du même sexe et le travail du sexe pratiqué avec consentement…] et l’ONUSIDA dont la Note d’orientation de sur les HSH recommande de [… Adopter des lois contre la discrimination; apporter des services de soutien juridique, et promouvoir des campagnes contre l’homophobie…]

Nous demandons :

A l’association CAMNAFAW, Bénéficiaire Principal du Fonds Mondial pour la société civile :

  • De travailler conformément aux recommandations et exigences de l’ONUSIDA, la Commission Globale sur le VIH et la loi et d’autres partenaires techniques et financiers en prévoyant des actions pour la dépénalisation des pratiques homosexuelles et en facilitant l’accès à un soutien juridique pour les personnes arrêtées.
  • De se montrer solidaire aux préoccupations des associations identitaires en condamnant publiquement les arrestations pour homosexualité, les menaces reçues par les avocats apportant un soutien juridique aux personnes arrêtées, ainsi que les agressions des acteurs qui luttent contre le VIH auprès des HSH.
  • De supprimer de la Stratégie de mise en œuvre des interventions en faveur des groupes de populations les plus exposés au VIH des actions visant à la clarification des valeurs qui sont stigmatisantes et témoignent d’un jugement de valeurs des personnes homosexuelles.

Au Ministère de la Santé Publique du Cameroun:

  • D’appeler publiquement à la dépénalisation des rapports consentants entre les personnes du même sexe, afin d’assurer un accès équitable au droit à la santé.
  • Jusqu’à ce que l’article 347 bis soit abrogé, clarifier publiquement que personne ne sera privé d’accès aux services de santé ni remis à la police sur la base de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre.
  • Créer des hôpitaux et services de santé dans les principales agglomérations dans lesquelles les travailleurs de la santé sont spécialement formés et équipés pour atteindre les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes et d’autres populations à risque. Il devrait former tout le personnel de santé dans tous les hôpitaux publics sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.
  • S’assurer que les droits du personnel de santé, des travailleurs sociaux et d’autres acteurs ou organisations qui proposent de l’information, du matériel ou des services aux hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes, ou aux femmes ayant des relations sexuelles avec des femmes, sont respectés et protégés.

About Colin Stewart

Colin Stewart, a 40-year journalism veteran, is publisher and an editor of the "Erasing 76 Crimes" blog. More profile information on Google+. Colin Stewart, un vétéran du journalisme de 40 ans, est éditeur et rédacteur en chef du blog "Erasing 76 Crimes." Plus d'informations de profil sur Google+.
This entry was posted in Africa (Sub Saharan), HIV / AIDS, International pressure for LGBT rights, Posts in French and tagged , , , . Bookmark the permalink.

14 Responses to Au Cameroun, un appel pour la santé et la liberté

  1. Pingback: Cameroun: L’homophobie vs. la lutte contre le SIDA | 76 CRIMES

  2. Pingback: Haro sur les violations des droits des LGBTI au Cameroun | 76 CRIMES

  3. Pingback: Non coupable: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans | 76 CRIMES

  4. Pingback: Non coupables: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans | 76 CRIMES

  5. Pingback: Rapport: Un homosexuel lynché au Cameroun | 76 CRIMES

  6. Pingback: Cameroun: Arnaque et guet apens parmi les LGBTIs | 76 CRIMES

  7. Pingback: L’espoir pour les LGBTs du Cameroun? Mais pas de répit | 76 CRIMES

  8. Pingback: À la recherche de la défaite du VIH au Cameroun | 76 CRIMES

  9. Pingback: Cameroun: Cessez d’ignorer les menaces de mort | 76 CRIMES

  10. Pingback: Au Cameroun, actions de prévention à VIH/IST | 76 CRIMES

  11. Pingback: Cameroun: Des voix homophobes s’élèvent de plus en plus | 76 CRIMES

  12. Pingback: LGBTs au Cameroun: ‘Nombre record d’arrestations’ | 76 CRIMES

  13. Pingback: Cameroun: Jonas et Franky à nouveau aux arrêts | 76 CRIMES

  14. Pingback: Jonas et Franky: ‘Nous vivons dans une insécurité totale’ | 76 CRIMES

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s