Cameroun: Samuel Gervais Akam a été libéré provisoirement

Publié le 10 novembre 2012

Déféré depuis juillet dernier pour homosexualité à la prison centrale de New Bell à Douala, Samuel Gervais Akam a été relâché le 6 novembre 2012.

Un soupir de satisfaction pour Me Alice Nkom, défenseuse des droits des homosexuels au Cameroun, qui s’est occupée de son cas durant ces derniers mois. Depuis quelques temps, l’avocate a demandé simplement une mise en liberté provisoire, qu’elle a motivée avec certains arguments comme le décès de l’épouse d’Akam et d’autres raisons de santé.

Après multiples rencontres avec le procureur de la République du tribunal de 1er instance de Douala, la liberté provisoire du Samuel Gervais Akam a été signée le 5 novembre dernier. La prochaine date de comparution devant la justice n’est pas connue.

A ce jour, 10 novembre 2012, n’a encore été prévu, ni par les associations de défense de droits des homosexuels qui se sont occupées de son cas — Alternatives Cameroun et l’Association de Défense des Homosexuels (ADEFHO) — ni par les autorités publiques ou autre organisme, pour la réinsertion psycho-sociale de ce pâtissier de 42ans qui a certainement perdu son travail après une longue d’absence en prison.

Après sa sortie de prison, Samuel Gervais est rapidement allé au chevet de sa fille gravement malade.

Il avait été arrêté le 24 juin dernier dans une histoire de sexe et d’argent avec Arold, un jeune vendeur de 18 ans au quartier Bepanda à Douala. Quelques jours après leur arrestation, le jeune homme a été libéré.

– Eric O. LEMBEMBE

Article précédent

Articles connexes

About Eric O. Lembembe

Eric O. Lembembe, a journalist in Cameroon, is a leader of the Cameroonian Foundation For AIDS (CAMFAIDS), an association that seeks to promote and protect all human rights.
This entry was posted in Africa (Sub Saharan), Posts in French, Trials / punishments and tagged , . Bookmark the permalink.

13 Responses to Cameroun: Samuel Gervais Akam a été libéré provisoirement

  1. Pingback: Au Cameroun, un appel pour la santé et la liberté | 76 CRIMES

  2. Pingback: Cameroun: L’homophobie vs. la lutte contre le SIDA | 76 CRIMES

  3. Pingback: Haro sur les violations des droits des LGBTI au Cameroun | 76 CRIMES

  4. Pingback: Non coupable: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans | 76 CRIMES

  5. Pingback: Non coupables: 2 au Cameroun qui ont été condamnés à 5 ans | 76 CRIMES

  6. Pingback: Rapport: Un homosexuel lynché au Cameroun | 76 CRIMES

  7. Pingback: Cameroun: Arnaque et guet apens parmi les LGBTIs | 76 CRIMES

  8. Pingback: L’espoir pour les LGBTs du Cameroun? Mais pas de répit | 76 CRIMES

  9. Pingback: À la recherche de la défaite du VIH au Cameroun | 76 CRIMES

  10. Pingback: Cameroun: Cessez d’ignorer les menaces de mort | 76 CRIMES

  11. Pingback: Au Cameroun, actions de prévention à VIH/IST | 76 CRIMES

  12. Pingback: Cameroun: Des voix homophobes s’élèvent de plus en plus | 76 CRIMES

  13. Pingback: LGBTs au Cameroun: ‘Nombre record d’arrestations’ | 76 CRIMES

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s